La côte atlantique sud-africaine au fil du rail.

Voyez la communication en bas de page

Vendredi 8 janvier 2021 à 20h

Jacques CHARLIER, professeur émérite UCL

Présentera:

La côte atlantique sud-africaine au fil du rail.

Dans la foulée d’une présentation antérieure relative à l’Afrique du Sud dans son ensemble, le conférencier nous ramène aujourd’hui sur la côte ouest du pays. Il nous en fera découvrir quelques paysages, ferroviaires ou non, et les (rares) trains qui les parcourent encore ou y sont circulé. Viendront ainsi successivement ceux de l’axe majeur Johannesbourg – Le Cap (à l’ouest de Worcester), ceux de la banlieue de cette métropole côtière (sur la ligne de Simon’s Town), les lourds convois amenant le minerai de fer au port de Saldanha Bay et ceux empruntant l’axe parallèle à la côte vers Malesbury et Bitterfontein, à la limite de l’aride Namaqualand. Nous découvrirons enfin, dans le Nord de cette région, les vestiges d’un des premiers chemins de fer minier d’Afrique, qui reliait les mines de cuivre intérieures d’Okiep à Port Nolloth, près de la frontière namibienne.

EXEPTIONNELLEMENT diffusion par vidéoconférence

Nombre de participants limité et priorité aux membres CFR

UNIQUEMENT SUR RESERVATION

par courriel à cfrixensart@gmail.com

Le Mastrou

VOYEZ LA COMMUNICATION EN BAS DE PAGE

Vendredi 11 décembre 2020 à 20h

Michel Liégeois

Présentera: Le Mastrou

De Tournon à Lamastre, 33 kilomètres d’une ligne à voie métrique, c’est ce qui reste du réseau du Vivarais qui, à son apogée comportait 201 kilomètres de voies.

Cette section, de Tournon à Lamastre, fut inaugurée en 1891 et le dernier train commercial y circula en 1968. C’est à une poignée d’amateurs que l’on doit la sauvegarde de ce tronçon de ligne, sans doute le plus pittoresque du réseau du Vivarais. Son cheminement à travers les gorges de la vallée du Doux en fait aujourd’hui une attraction touristique de premier choix. Les trains qui y circulent sont composés, pour une bonne part, de matériel d’origine ou en tous cas d’époque. Les locomotives à vapeur remises en service pour tracter ces trains plongent les visiteurs dans une ambiance 19ème siècle, avec ses senteurs de fumées de charbon mêlées aux vapeurs d’eau et d’huile, dans une ambiance sonore que seules pouvaient rendre les machines à vapeur. Nul doute que ce film vous donnera l’envie d’aller découvrir ce train et la magnifique région qu’il parcourt. 

EXEPTIONNELLEMENT PAR INTERNET ET YOU TUBE

Le chemin de fer à vapeur de la Furka

Vendredi 13 novembre 2020 à 20h

Voyez la communication en bas de page !

Michel Liégeois

Présentera; le chemin à vapeur de la Furka

Une seule ligne ferroviaire permet de traverser les Alpes suisses d’est en ouest, c’est la ligne du Glacier Express, qui relie St Moritz – Coire – Disentis – Brigue et Zermatt.  Cette ligne ferroviaire à voie métrique est un des plus beau parcours ferroviaire de montagne au monde.  Jusqu’en 1982 néanmoins, cette relation était interrompue six mois de l’année pour des raisons d’enneigement et de danger d’avalanches au col de la Furka.

Dans les années 60, il fut décidé de creuser un tunnel de base pour lever ce hiatus.  Ce tunnel de 15 km, fut inauguré le 15 juin 1982. Cela eut pour conséquence, l’abandon immédiat de la ligne sommitale et l’enlèvement des poteaux et caténaires.  Cette extraordinaire portion de ligne de montagne, entre Realp et Oberwald, ne pouvait tomber dans l’oubli.  Une poignée de fervents défenseurs du rail engagèrent immédiatement les travaux pour sauver cette ligne, et mieux encore, la faire revivre à l’ancienne, comme au temps de la vapeur.

Ils poussèrent leur passion aux limites du raisonnable, en allant récupérer les vieilles locomotives à vapeur qui avaient servi sur la ligne de la Furka mais qui avaient été vendues au Viêt-Nam après l’électrification.  Ces locomotives pourrissaient dans la jungle asiatique depuis les années 70.

Ce sont ces locomotives complètement rénovées, que vous pouvez voir aujourd’hui, plus belles que neuves.  Le spectacle est à couper le souffle.  Voir ces locomotives à vapeur escalader les pentes de la Furka, face au glacier qui donne naissance au Rhône, est un spectacle à nul autre pareil. 

« Mon souhait le plus cher … que mes images vous donnent l’envie d’y aller voir. »

EXCEPTIONNELLEMENT par Internet et YouTube

Réservé aux membres CFR.

Quand notre savoir-faire s’exportait dans le monde

Vendredi 9 octobre 2020 à 20h

Au Centre Culturel de Froidmont (Ferme) Chemin du Meunier à Rixensart

André Peeters

Présentera: Quand notre savoir-faire s’exportait dans le monde

L’auteur est habitué à nous présenter des pages de notre histoire ferroviaire.                        

Ce soir il nous invite à quitter notre petite Belgique comme le firent nos industriels et ingénieurs vers la fin du 19ème siècle.

Mais le premier industriel belge n’était-il pas lui-même issu d’une famille anglo-saxonne émigrée en Belgique ?

C’est ainsi qu’il vous emmènera à la découverte de ce que notre pays, alors deuxième puissance industrielle mondiale, fut capable de réaliser et d’exporter dans le monde entier.

L’auteur, admirateur de S.M. LEOPOLD II, vous parlera également de ces hommes dont notre monarque a su s’entourer…, sans oublier notre colonie à laquelle il fera illusion brièvement.

A l’occasion de sa 10ème conférence au Cercle Ferroviaire de Rixensart, il nous montrera des documents d’exception, à consommer sans modération…

PAF: 3 euros – gratuit pour les membres CFR

NOMBRE DE PLACES LIMITE – UNIQUEMENT SUR RESERVATION

Par courriel à: cfrixensart@gmail.com

SOUMIS AUX REGLES SANITAIRES EN VIGUEUR LE JOUR DE LA CONFERENCE

Cartes postales anciennes de la ville de Liège

Vendredi 11 septembre 2020 à 20h

Au Centre Culturel de Froidmont (Ferme) Chemin du Meunier à Rixensart

Jean-Claude Renier

Présentera: Cartes postales anciennes de la ville de Liège

La projection de documents photographiques sur grand écran est toujours intéressante, elle permet de percevoir une multitude de détails qui échappe à une observation normale.

Les images que vous seront présentées datent pour la plupart de plus d’un siècle et vous permettront de découvrir cette ville à la belle époque, avec ses gares, ses trains, ses trams, ses anciens bâtiments, et bien d’autres choses.

Paf: 3 euros – Gratuit pour les membres CFR

NOMBRE DE PLACES LIMITE – UNIQUEMENT SUR RÉSERVATION

Par courriel à cfrixensart@gmail.com

SOUMIS AUX RÈGLES SANITAIRES EN VIGUEUR LE JOUR DE LA CONFÉRENCE

L’Oberland Bernois

Vendredi 14 août 2020 à 20h

Au Centre Culturel de Froidmont (Ferme) Chemin du Meunier à Rixensart

Pascal Genicq

Présentera: L’Oberland Bernois

Parmi les lignes ferroviaires en Suisse, celles de l’Oberland Bernois permettent de relier la capitale helvétique à la gare la plus haute d’Europe : Jungfraujoch (3.454m). Pour ce faire, il faudra emprunter des trains sur 4 compagnies différentes :

  • Le BLS Bern-Lötschberg-Simplon entre Berne et Interlaken (voie normale)
  • Le BOB Berner Oberland Bahn (voie métrique avec 3 sections à crémaillère)
  • Le WAB Wengernalpbahn (voie à 800 mm entièrement à crémaillère)
  • Le JB Jungfraubahn (voie métrique entièrement à crémaillère)

La vallée de Lauterbrunnen est également desservie par le BLM (Bergbahn Lauterbrunnen-Mürren), une voie métrique indépendante de 4.27 km circulant à flanc de montagne à 1600m. Une autre ligne de 800mm à matériel ancien circule, entre mai et octobre, entre Wilderswil et Schynigge Platte (Hauteur : 1967m).

La renommée de ces compagnies n’est plus à faire : les trains circulent à la fréquence bi-horaire et les retards sont exceptionnels. En fonction de l’affluence, les rames se succèdent afin de ne laisser aucun voyageur debout. La beauté des sommets classés parmi les plus hauts de Suisse ravissent les estivants et les skieurs. Certains villages comme Wengen ne sont pas accessibles en voiture ; le train et les téléphériques sont les seuls moyens de s’y rendre.

C’est à partir d’Interlaken que je vous propose un voyage d’exception, en été et en hiver. L’environnement de cette région de hautes montagnes procure aux voyageurs des paysages à couper le souffle.

PAF: 3 euros – Gratuit pour les membres CFR

NOMBRE DE PLACES LIMITE – UNIQUEMENT SUR RÉSERVATION

Par courriel: cfrixensart@gmail.com,

Si difficulté, joindre par téléphone: 02 653 07 58

SOUMIS AUX RÈGLES SANITAIRES EN VIGUEUR LE JOUR DE LA CONFÉRENCE

Adieu aux locomotives diesel SNCB type 59

Vendredi 10 juillet 2020 à 20h

Au Centre Culturel de Froidmont (Ferme) Chemin du Meunier à Rixensart

Michel Liégeois

Présentera: Adieu aux locomotives diesel type 59

ATTENTION: sur réservation seulement, car nombre de places limité. Adresse e-mail de réservation; cfrixensart@gmail.com

Comme première manisfestation post Covid, Michel nous propose de revoir sa conférence d’avril 2010 centrée sur l’adieu aux locomotives diesel du type 59.

Ce film comporte également une longue séquence sur le viaduc de Moresnet.

Au Centre Culturel de Froidmont, Ferme de Froidmont

Chemin du Meunier – 1330 Rixensart

PAF: 3 euros – Gratuit pour les membres CFR

CETTE REUNION DEVANT RESPECTER LES RÈGLES DE DISTANCIATION, NOUS NE POUVONS ACCUEILLIR QUE 15 PERSONNES.