Les chemins de fer des Etats baltes.

VOIR COMMUNIQUE EN BAS DE PAGE

VENDREDI 9 AVRIL 2021 A 20H

Jean-François HUART

Présentera:

LES CHEMINS DE FER DES ETATS BALTES.

Si, en tant qu’amateurs de trains européens, vous êtes à la recherche du « vrai chemin de fer », une destination s’impose absolument: les trois Etats baltes. On peut en effet y découvrir un vaste échantillon représentatif de la traction diesel (d’origine soviétique pour la plupart des engins visibles) complété de réseaux suburbains électrifiés autour des trois capitales. Jean-François Huart a eu l’opportunité de visiter la Lituanie, la Lettonie et l’Estonie en 2010 et en 2019. Il vous fera découvrir l’organisation ferroviaire de ces trois réseaux, ses impressionnants trains de marchandises ainsi que les quelques convois de voyageurs encore assurés en rames tractées. La projection permettra également de comparer la transition opérée entre les deux voyages.

Exceptionnellement diffusion par vidéoconférence

Nombre de participants limité et priorité aux membres CFR

Uniquement sur réservation par courriel à cfrixensart@gmail.com

Les chemins de fer de l’Ouest du Canada.

Voir le communiqué en bas de page

Vendredi 12 mars 2021 à 20h

Jacques Charlier, professeur émérite UCL et Bernard Hendrick

Présenteront:

Les chemins de fer de l’Ouest du Canada

Dans ce sixième épisode d’une série visant à nous faire découvrir les différentes facettes des chemins de fer nord-américains, les conférenciers nous présenteront des vues prises lors de leurs récents périples ferroviaires respectifs dans l’Ouest du Canada. Ils nous mèneront ainsi de Saskatoon, au cœur de la Grande Prairie, jusqu’aux Rocheuses et, au travers de celles-ci, jusqu’à la côte pacifique à Vancouver et Prince Rupert. En combinant leurs photos, ils nous feront passer à plusieurs reprises au travers des imposantes montagnes que le chemin de fer a su vaincre dès la fin du 19ème siècle pour cimenter l’unité canadienne.

Dans cette présentation à deux voix, il sera surtout question des rares trains de voyageurs qui continuent à circuler dans l’Ouest du pays. Le plus connu est le Canadian, que les intervenants ont emprunté de manière très complémentaire, dans un cas de Saskatoon à Jasper et dans l’autre de Vancouver à Jasper. De là, ils nous mèneront ensemble jusqu’à Prince George et Vancouver à bord de Skeena, un train régional beaucoup moins connu de Via Rail, qui permet de découvrir les paysages de la Colombie Britannique sous un angle différent. Un circuit ferroviaire dans les Rocheuses ne serait pas complet sans emprunter aussi le train touristique privé Rocky Montaineer, depuis lequel nous découvrirons deux autres itinéraires montagnards. Même si les différents trains de voyageurs sont au cœur du sujet, nos deux intervenants nous présenteront aussi de nombreuses vues des trains de fret du Canadian National et du Canadien Pacific qu’ils ont eu l’occasion de croiser lors de leurs périples respectifs et qui constituent en réalité l’activité ferroviaire principale prenant place dans les paysages somptueux de l’Ouest du Canada.

EXEPTIONNELLEMENT diffusion par vidéoconférence

Nombre de participants limité et priorité aux membres CFR !

UNIQUEMENT SUR RESERVATION par courriel à cfrixensart@gmail.com

Les derniers grands trains classiques tractés par des locomotives diesel en Europe.

VOIR LE COMMUNIQUE EN BAS DE PAGE

Vendredi 12 février 2021 à 20h

Wouter Janssens

Présentera :

LES DERNIERS GRANDS TRAINS CLASSIQUES TRACTES PAR DES LOCOMOTIVES DIESEL EN EUROPE

Comme d’habitude chez Wouter, cela sera un reportage-voyage mixte et varié, avec des photos de divers trains classiques tractés par des machines diesel dans les plus beaux paysages, surtout en France et en Allemagne, mais aussi dans d’autres pays.

EXCEPTIONNELEMENT diffusion par vidéoconférence

Nombre de participants limité et priorité aux membres CFR !

UNIQUEMENT SUR RESERVATION par courriel à cfrixensart@gmail.com

La côte atlantique sud-africaine au fil du rail.

Voyez la communication en bas de page

Vendredi 8 janvier 2021 à 20h

Jacques CHARLIER, professeur émérite UCL

Présentera:

La côte atlantique sud-africaine au fil du rail.

Dans la foulée d’une présentation antérieure relative à l’Afrique du Sud dans son ensemble, le conférencier nous ramène aujourd’hui sur la côte ouest du pays. Il nous en fera découvrir quelques paysages, ferroviaires ou non, et les (rares) trains qui les parcourent encore ou y sont circulé. Viendront ainsi successivement ceux de l’axe majeur Johannesbourg – Le Cap (à l’ouest de Worcester), ceux de la banlieue de cette métropole côtière (sur la ligne de Simon’s Town), les lourds convois amenant le minerai de fer au port de Saldanha Bay et ceux empruntant l’axe parallèle à la côte vers Malesbury et Bitterfontein, à la limite de l’aride Namaqualand. Nous découvrirons enfin, dans le Nord de cette région, les vestiges d’un des premiers chemins de fer minier d’Afrique, qui reliait les mines de cuivre intérieures d’Okiep à Port Nolloth, près de la frontière namibienne.

EXEPTIONNELLEMENT diffusion par vidéoconférence

Nombre de participants limité et priorité aux membres CFR

UNIQUEMENT SUR RESERVATION

par courriel à cfrixensart@gmail.com

Le Mastrou

VOYEZ LA COMMUNICATION EN BAS DE PAGE

Vendredi 11 décembre 2020 à 20h

Michel Liégeois

Présentera: Le Mastrou

De Tournon à Lamastre, 33 kilomètres d’une ligne à voie métrique, c’est ce qui reste du réseau du Vivarais qui, à son apogée comportait 201 kilomètres de voies.

Cette section, de Tournon à Lamastre, fut inaugurée en 1891 et le dernier train commercial y circula en 1968. C’est à une poignée d’amateurs que l’on doit la sauvegarde de ce tronçon de ligne, sans doute le plus pittoresque du réseau du Vivarais. Son cheminement à travers les gorges de la vallée du Doux en fait aujourd’hui une attraction touristique de premier choix. Les trains qui y circulent sont composés, pour une bonne part, de matériel d’origine ou en tous cas d’époque. Les locomotives à vapeur remises en service pour tracter ces trains plongent les visiteurs dans une ambiance 19ème siècle, avec ses senteurs de fumées de charbon mêlées aux vapeurs d’eau et d’huile, dans une ambiance sonore que seules pouvaient rendre les machines à vapeur. Nul doute que ce film vous donnera l’envie d’aller découvrir ce train et la magnifique région qu’il parcourt. 

EXEPTIONNELLEMENT PAR INTERNET ET YOU TUBE

Le chemin de fer à vapeur de la Furka

Vendredi 13 novembre 2020 à 20h

Voyez la communication en bas de page !

Michel Liégeois

Présentera; le chemin à vapeur de la Furka

Une seule ligne ferroviaire permet de traverser les Alpes suisses d’est en ouest, c’est la ligne du Glacier Express, qui relie St Moritz – Coire – Disentis – Brigue et Zermatt.  Cette ligne ferroviaire à voie métrique est un des plus beau parcours ferroviaire de montagne au monde.  Jusqu’en 1982 néanmoins, cette relation était interrompue six mois de l’année pour des raisons d’enneigement et de danger d’avalanches au col de la Furka.

Dans les années 60, il fut décidé de creuser un tunnel de base pour lever ce hiatus.  Ce tunnel de 15 km, fut inauguré le 15 juin 1982. Cela eut pour conséquence, l’abandon immédiat de la ligne sommitale et l’enlèvement des poteaux et caténaires.  Cette extraordinaire portion de ligne de montagne, entre Realp et Oberwald, ne pouvait tomber dans l’oubli.  Une poignée de fervents défenseurs du rail engagèrent immédiatement les travaux pour sauver cette ligne, et mieux encore, la faire revivre à l’ancienne, comme au temps de la vapeur.

Ils poussèrent leur passion aux limites du raisonnable, en allant récupérer les vieilles locomotives à vapeur qui avaient servi sur la ligne de la Furka mais qui avaient été vendues au Viêt-Nam après l’électrification.  Ces locomotives pourrissaient dans la jungle asiatique depuis les années 70.

Ce sont ces locomotives complètement rénovées, que vous pouvez voir aujourd’hui, plus belles que neuves.  Le spectacle est à couper le souffle.  Voir ces locomotives à vapeur escalader les pentes de la Furka, face au glacier qui donne naissance au Rhône, est un spectacle à nul autre pareil. 

« Mon souhait le plus cher … que mes images vous donnent l’envie d’y aller voir. »

EXCEPTIONNELLEMENT par Internet et YouTube

Réservé aux membres CFR.

Quand notre savoir-faire s’exportait dans le monde

Vendredi 9 octobre 2020 à 20h

Au Centre Culturel de Froidmont (Ferme) Chemin du Meunier à Rixensart

André Peeters

Présentera: Quand notre savoir-faire s’exportait dans le monde

L’auteur est habitué à nous présenter des pages de notre histoire ferroviaire.                        

Ce soir il nous invite à quitter notre petite Belgique comme le firent nos industriels et ingénieurs vers la fin du 19ème siècle.

Mais le premier industriel belge n’était-il pas lui-même issu d’une famille anglo-saxonne émigrée en Belgique ?

C’est ainsi qu’il vous emmènera à la découverte de ce que notre pays, alors deuxième puissance industrielle mondiale, fut capable de réaliser et d’exporter dans le monde entier.

L’auteur, admirateur de S.M. LEOPOLD II, vous parlera également de ces hommes dont notre monarque a su s’entourer…, sans oublier notre colonie à laquelle il fera illusion brièvement.

A l’occasion de sa 10ème conférence au Cercle Ferroviaire de Rixensart, il nous montrera des documents d’exception, à consommer sans modération…

PAF: 3 euros – gratuit pour les membres CFR

NOMBRE DE PLACES LIMITE – UNIQUEMENT SUR RESERVATION

Par courriel à: cfrixensart@gmail.com

SOUMIS AUX REGLES SANITAIRES EN VIGUEUR LE JOUR DE LA CONFERENCE